lundi , 10 décembre 2018
Home » Tutoriel » Cloud computing : un aperçu

Cloud computing : un aperçu

Le Cloud Computing nous fournit un moyen par lequel nous pouvons accéder aux applications sur internet comme étant des utilitaires. Il nous permet de créer, configurer et personnaliser les applications en ligne.

Qu’est-ce que le Cloud?

Le terme Cloud fait référence à un réseau local ou à Internet. En d’autres termes, nous pouvons dire que le Cloud est quelque chose qui est présent à un emplacement distant. Le Cloud peut fournir des services sur le réseau, c’est à dire, sur les réseaux publics ou sur des réseaux privés comme les WAN, LAN ou VPN.

« Les applications telles que le courrier électronique, les conférences Web, la gestion de la relation client (CRM), tous fonctionnent sur le Cloud​​. »

Qu’est-ce que le Cloud Computing?

Le Cloud Computing fait référence à la manipulation, la configuration et l’accès aux applications en ligne. Il offre le stockage de données en ligne, de l’infrastructure et de l’application.

Qu'est ce que le Cloud Computing

Nous n’avons pas besoin d’installer un logiciel sur notre PC local et c’est ainsi que le cloud computing permet de surmonter les problèmes de dépendance aux plateformes. Par conséquent, le Cloud Computing rend les applications de l’entreprise mobile et permet le travail en collaboration.

Concepts de base

Ils existent plusieurs services et modèles qui fonctionnent en coulisse qui rendent le cloud computing possible et accessible aux utilisateurs finaux. Voici les modèles de travail pour le cloud computing:

  • Modèles de déploiement
  • Modèles de services

Les modèles de déploiement

Modèles de déploiement définissent le type d’accès vers le cloud, c’est à dire, comment le cloud est situé? Le Cloud peut avoir l’un des quatre types d’accès: public, privé, hybride et communautaire.

Modéles de déploiement du Cloud computing

Cloud public

Le cloud public permet aux systèmes et services d’être facilement accessibles au grand public. Le Cloud public peut être moins sécuritaire en raison de son ouverture, par exemple, e-mail.

Cloud privé

Le Cloud privé permet aux systèmes et services d’être accessibles au sein d’une organisation. Il offre une sécurité accrue en raison de son caractère privé.

Cloud Communautaire

Le Cloud communautaire permet aux systèmes et services d’être accessibles par groupe d’organisations.

Cloud hybride

Le cloud hybride est un mélange du cloud public et privé. Cependant, les activités critiques sont effectuées en utilisant le cloud privé, tandis que les activités non essentielles sont effectuées en utilisant le cloud public.

Les modèles de service

Les modèles de service sont les modèles de référence sur lesquels se fonde le Cloud Computing. Ceux-ci peuvent être classés en trois modèles de services de base comme indiqué ci-dessous:

  • Infrastructure as a Service (IaaS)
  • Platform as a Service (PaaS)
  • Software as a Service (SaaS)

Il existe de nombreux autres modèles de services qui peuvent tous prendre la forme de XaaS, c’est-à-Tout comme un service. Cela peut être du réseau en tant que service, d’affaires comme un service, de l’identité en tant que service, la base de données en tant que service ou stratégie en tant que service.

L’Infrastructure as a Service (IaaS) est le niveau le plus élémentaire de service. Chacun des modèles de services font usage du modèle de service sous-jacent, c’est-à-dire chaque modèle hérite du mécanisme du modèle sous-jacent de la sécurité et de la gestion, comme le montre le schéma ci-dessous:

Les modèles de services Cloud

Infrastructure as a Service (IaaS)

IaaS fournit l’accès aux ressources fondamentales telles que les machines physiques, machines virtuelles, stockage virtuel, etc…

Platform as a Service (PaaS)

PaaS fournit l’environnement d’exécution pour les applications, développement et déploiement des outils, etc…

Software as a Service (SaaS)

Le modèle SaaS permet d’utiliser des applications logicielles en tant que service pour les utilisateurs finaux.

Histoire

La notion du Cloud Computing a vu le jour en 1950 avec la mise en œuvre de gros ordinateurs, accessibles via des clients légers / statiques. Depuis lors, le cloud computing a évolué de clients statiques aux clients dynamiques et des logiciels aux services. Le schéma suivant explique l’évolution du cloud computing:

Historique du Cloud Computing

Avantages

Le Cloud Computing présente de nombreux avantages. Certains d’entre eux sont énumérés ci-dessous:

  • On peut accéder sur Internet à des applications comme les services utilitaires.
  • Manipuler et configurer l’application en ligne à tout moment.
  • Pas besoin d’installer un logiciel spécifique pour avoir accès ou manipuler les applications cloud.
  • Le Cloud Computing offre le développement en ligne et des outils de déploiement, de l’environnement d’exécution de la programmation par la plate-forme comme un modèle de service.
  • Les ressources du Cloud sont disponibles et accessible sur le réseau indépendamment de la plate-forme utilisé par les clients.
  • Le Cloud Computing offre un self-service à la demande. Les ressources peuvent être utilisées sans interaction avec le fournisseur de services de cloud.
  • Le Cloud Computing est très rentable car il fonctionne de façon plus efficace avec une plus grande utilisation. Il faut juste une connexion Internet.
  • Cloud Computing offre un équilibrage de charge qui le rend plus fiable.

Les avantages du Cloud COmputing

Risques

Bien que le Cloud Computing soit une grande innovation dans le monde de l’informatique, il existe aussi des inconvénients du cloud computing. Certains d’entre eux sont discutés ci-dessous:

SÉCURITÉ ET VIE PRIVÉE

Il s’agit de la plus grande préoccupation sur le cloud computing. Étant donné que la gestion des données et la gestion des infrastructures en nuage sont fournies par des tiers, il y a toujours un risque de transfert de l’information sensible à ces fournisseurs.

Bien que les vendeurs du cloud computing s’assurent de bien protéger les comptes de leurs clients avec des mots de passe crypté et sûrs, tout signe brèche de sécurité se traduirait par la perte des données sensibles des clients et l’atteinte à la réussite des entreprises.

Piégé

Il est très difficile pour les clients de changer d’un fournisseur de services Cloud (FSC) à l’autre. Il en résulte une dépendance avec un FSC en particulier pour le restant de vos activités.

Panne d’isolation

Ce risque concerne la défaillance du mécanisme d’isolement qui sépare le stockage, la mémoire, le routage entre les différents locataires.

Interface de gestion compromise

En cas de fournisseur de cloud public, les interfaces de gestion de la clientèle sont accessibles par Internet.

Suppression des données précaire ou incomplète

Il est possible que les données marquées pour la suppression ne puissent pas être effacés. Cela risque d’arriver à cause de l’une des raisons suivantes:

  • Des exemplaires supplémentaires de données sont stockés mais ne sont pas disponibles
  • Un disque endommagé peut également stocker les données provenant d’autres clients.

Caractéristiques

Il y a quatre caractéristiques clés du cloud computing. Ils sont présentés dans le diagramme suivant:

Libre-service sur demande

Cloud Computing permet aux utilisateurs d’utiliser les services Web et les ressources à la demande. On peut se connecter à un site Web à tout moment et de les utiliser.

 

Accès à un vaste réseau

Étant donné que le Cloud Computing est entièrement basé sur le Web, il peut être accessible de n’importe où et à tout moment.

Regroupement de ressources

Le Cloud Computing permet à plusieurs locataires de partager un bassin de ressources. On peut partager une seule instance physique du matériel, une base de données et de l’infrastructure de base.

Un ajustement souple et rapide

Il est très facile d’ajuster les ressources (espace disque, bande passante, RAM, CPU etc..) vers le haut ou vers le bas à tout moment pour répondre aux besoins réels.

Service mesuré

Il est possible de contrôler les ressources qui ont été utilisés par les clients et celles affectés actuellement aux clients.

Modèles de services et modèles de déploiement sont décrites dans la section ci-dessus.

À lire aussi

Les compétences en machine learning que les ingénieurs logiciels doivent avoir

Vous n’avez pas besoin d’être un scientifique des données pour faire de machine learning (apprentissage …