Intelligence artificielle et cybersécurité

Intelligence artificielle et la cybersécurité

Mis à jours 25 juillet 2023

L’intelligence artificielle (IA) a changé radicalement la donne dans de nombreux secteurs, et la cybersécurité en fait partie. Avec l’augmentation du nombre de cybermenaces et d’attaques, le rôle de l’IA dans le renforcement des mesures de sécurité est devenu crucial.

Cet article explore les liens entre l’IA et la cybersécurité, en examinant la manière dont l’IA est utilisée dans la cybersécurité, les défis auxquels elle est confrontée et l’avenir de l’IA dans ce domaine.

L’IA dans la cybersécurité : une arme à double tranchant

IA dans la cybersécurité

L’IA possède des capacités distinctes, telles que le deep learning et l’apprentissage autonome, qui présentent des avantages significatifs pour la cybersécurité. Elle peut analyser et atténuer de vastes ensembles de données potentiellement malveillantes sans aucune interaction humaine, tout en fournissant des recommandations sur les menaces futures.

Toutefois, la même technologie d’IA utilisée à des fins défensives peut également être exploitée par des pirates pour pénétrer dans les systèmes.

L’utilisation de l’IA dans la cybersécurité

L’application de l’IA à la sécurité numérique présente plusieurs avantages et utilisations :

  • Détection d’anomalies : L’IA peut détecter et identifier des modèles atypiques et des vulnérabilités au sein de réseaux étendus. La surveillance et l’analyse des réseaux à grande échelle prennent du temps et sont compliquées pour les humains. Avec l’IA, l’analyse des données provenant de multiples points d’extrémité devient plus efficace et plus rapide, ce qui permet de détecter rapidement les vulnérabilités et les menaces avant qu’une attaque ne soit exécutée.
  • Évaluations des risques et renseignements sur les menaces : L’IA peut fournir des évaluations précises des risques et améliorer les renseignements sur les menaces. Elle peut identifier, analyser et évaluer les risques avec précision, et recommander des contrôles de sécurité solides pour les risques découverts. Cela permet de faire progresser les modèles de sécurité automatisés et de mettre en place un dispositif de sécurité organisationnel solide.
  • Automatisation des tâches : L’IA peut automatiser des opérations à forte intensité de temps sans aucun intervalle, ce qui augmente les temps de réponse et réduit la pression liée au traitement de tâches de sécurité complexes pour les analystes humains.

L’utilisation de la cybersécurité pour l’IA

Les programmes d’IA sont également vulnérables aux attaques directes. Les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent être exploités en modifiant leur fonctionnalité par la manipulation de données.

L’apparition de faux positifs peut avoir des conséquences néfastes pour les personnes qui comptent sur l’intelligence du système. Cela peut également se produire par le biais de vulnérabilités dans le code, telles que des bogues logiciels.

Politiques et normes pour la sécurité de l’IA

Politiques et normes pour la sécurité de l'IA

Diverses politiques et normes ont été proposées concernant la sécurité de l’IA. Par exemple, la Brookings Institution suggère une politique de sécurisation des systèmes décisionnels de l’IA. L’authenticité des algorithmes de prise de décision programmés doit être protégée contre toute influence malveillante qui modifierait leur comportement souhaité.

Le groupe de spécifications industrielle de l’ETSI sur la sécurisation de l’intelligence artificielle (ISG SAI) déclare qu’il créera trois normes pour traiter de la sécurité des nouvelles technologies de l’IA. Il s’agit notamment:

  1. De sécuriser les composants d’IA d’un système contre les attaques,
  2. D’atténuer les effets de l’IA malveillante qui améliore ou crée de nouveaux vecteurs d’attaque, et
  3. D’utiliser l’IA elle-même pour améliorer et renforcer les mesures de sécurité.

L’évolution du contexte de la cybersécurité grâce à l’IA

L'évolution du contexte de la cybersécurité grâce à l'IA

À mesure que nous progressons dans l’ère numérique, le paysage de la cybersécurité évolue rapidement, et l’IA est à l’avant-garde de cette transformation. La capacité de l’IA à analyser les données et à en tirer des enseignements à une échelle sans précédent lui permet de prévoir les cybermenaces et d’y répondre avec un niveau d’efficacité et de précision inégalé jusqu’à présent.

L’IA et l’analyse prédictive

L’analyse prédictive est l’une des façons les plus significatives dont l’IA modifie la cybersécurité. Les algorithmes d’IA peuvent analyser de grandes quantités de données pour identifier des modèles et des tendances, qui peuvent ensuite être utilisés pour prédire les futures cybermenaces. Cela permet aux organisations de prendre des mesures proactives pour atténuer ces menaces avant qu’elles ne causent des dommages.

Par exemple, la ville d’Eilat, en Israël, a mis en place un système avancé de reconnaissance comportementale qui utilise l’IA pour détecter, prédire et analyser des événements intéressants en temps réel. Le système peut alerter les autorités en cas d’affluence, d’activité violente ou suspecte, d’encombrement de la circulation ou de la foule, etc. Ce type d’analyse prédictive peut s’avérer inestimable pour prévenir les cyberattaques et assurer la sécurité des systèmes numériques.

IA et automatisation

L’automatisation des tâches de sécurité est un autre impact important de l’IA sur la cybersécurité. L’IA peut automatiser le processus de détection et de réponse aux cybermenaces, libérant ainsi des ressources humaines pour d’autres tâches. Cela peut considérablement accroître l’efficacité des opérations de cybersécurité et réduire le temps nécessaire pour répondre à une attaque.

En outre, l’IA peut automatiser le processus d’évaluation des risques, en identifiant les vulnérabilités potentielles d’un système et en suggérant des mesures pour atténuer ces risques. Cela peut aider les organisations à renforcer leur posture de sécurité et à réduire leur exposition aux cybermenaces.

L’avenir de l’IA dans la cybersécurité

L'avenir de l'IA dans la cybersécurité

À mesure que l’IA continue d’évoluer, son rôle dans la cybersécurité devrait devenir encore plus important. Les développements futurs de l’IA pourraient inclure:

  • L’utilisation d’algorithmes d’apprentissage automatique pour prédire de nouveaux types de cybermenaces,
  • L’intégration de l’IA avec d’autres technologies telles que la blockchain pour une sécurité renforcée,
  • L’utilisation de l’IA dans l’élaboration de nouvelles stratégies et politiques de cybersécurité.

Cependant, comme pour toute technologie, l’utilisation de l’IA dans la cybersécurité présente également de nouveaux défis. Il s’agit notamment du risque que les systèmes d’IA soient eux-mêmes la cible de cyberattaques, des implications éthiques de l’utilisation de l’IA dans la cybersécurité, et de la nécessité de réglementer l’utilisation de l’IA dans ce domaine.

Statistiques sur la cybersécurité et l’AI

En 2022, le nombre de compromissions de données aux États-Unis s’élevait à 1 802 cas. La même année, plus de 422 millions de personnes ont été affectées par des compromissions de données, y compris des violations, des fuites et des expositions de données. Ces incidents mettent en évidence la nature sensible des données et l’importance de mesures de cybersécurité solides.

Certains secteurs sont plus vulnérables que d’autres aux violations de données. En 2022, les soins de santé, les services financiers et l’industrie manufacturière ont été les trois secteurs qui ont enregistré le plus grand nombre de violations de données. Le nombre de violations de données dans le secteur de la santé aux États-Unis a progressivement augmenté au cours des dernières années. Dans le secteur financier, les compromissions de données ont presque doublé entre 2020 et 2022, tandis que l’industrie manufacturière a vu le nombre d’incidents de compromission de données multiplié par plus de trois.

Roland Ian

À lire aussi

Le cloud et l'IA pour Entreprises

Cloud et IA : comment les entreprises françaises peuvent-elles en bénéficier ?

Mis à jours 23 février 2024 L’ère numérique actuelle, marquée par des avancées technologiques fulgurantes, …