mardi , 20 octobre 2020

10 étapes pour installer Nextcloud sur votre Synology NAS

Mis à jour le:

Qu’est-ce que Nextcloud ? Nextcloud est la plateforme de partage de fichiers et de collaboration auto-hébergée la plus déployée sur le Web. Accédez aux fichiers et collaborez depuis vos appareils. L’application Nextcloud est fonctionnellement similaire à Dropbox ou OneDrive. Contrairement à eux, Nextcloud n’offre pas d’hébergement de stockage de fichiers hors site. Il est gratuit et open-source, ce qui signifie que tout le monde peut l’installer et l’utiliser sur leurs propres périphériques de serveur privé.

Comment installer NextCloud sur Synology

Suivez les instructions ci-dessous pour installer Nextcloud sur votre appareil Synology NAS. Vous pouvez l’installer sur votre DSM version 6.2.3 et plus.

1. ÉTAPE 1: Installez toutes les dépendances de package.

Commencez par installer ce groupe de packages via le Centre de packages DSM

  • Web Station
  • Apache HTTP Server 2.4.43
  • PHP 7.3 (ou le plus récent PHP 7.4)
  • phpMyAdmin 4.9.2 / installer aussi PHP 7.2
  • MariaDB 10.3.21

2. ÉTAPE 2: Modifiez le mot de passe MariaDB par défaut

Suivez les instructions ci-dessous et dans l’image.

  • Ouvrez MariaDB 10.
  • Cliquez sur « Modifier le mot de passe MariaDB ».
  • Le mot de passe standard est vide. Laissez le premier formulaire vide et cliquez sur « Réinitialiser le mot de passe root ».
  • Entrez un mot de passe fort.
Modifer le mot de passe MariaDB

3. ÉTAPE 3: Configuration de base

Suivez les instructions ci-dessous et dans l’image.

  • Ouvrez le package Web Station.
  • Accédez aux paramètres généraux.
  • Choisissez Apache 2.4 comme serveur back-end HTTP.
  • Choisissez PHP 7.3 comme PHP. (ancienne capture d’écran : PHP 7.2)
Paramètres générales - serveur virtuel

4. ÉTAPE 4: Configurer les extensions PHP 7

Suivez les instructions sur les images ci-dessous.

  • Ouvrez le package Web Station.
  • Allez dans Paramètres PHP et sélectionnez PHP 7.3 ou le plus récent 7.4 et Modifier. (ancienne capture : php 7.2)
Web Station, paramètres PHP
Sélectionner la version PHP désirée

Tout d’abord, sélectionnez « Personnaliser PHP open_basedir ». Ainsi, vous pouvez personnaliser où placer votre dossier de données Nextcloud (où vous conserverez tous vos fichiers personnels).

Il est préférable de garder votre dossier de données loin de votre installation Nextcloud. À la fin de open_basedir : tapez deux points et entrez le chemin d’accès à votre dossier de données.

Installation Nextcloud : chemin d'accès à votre dossier de données

Ensuite, vous devrez activer certaines extensions sur les paramètres PHP pour que Nextcloud fonctionne correctement dans certains cas.

Remarque : Toute extension n’est pas obligatoire. Votre installation Next Cloud fonctionnera avec l’extension déjà présente dans vos paramètres PHP. Alors, ne vous inquiétez pas si vous ne trouvez pas toutes les extensions ci-dessous sur votre Synology NAS.

Extensions de module PHP requises pour Nextcloud :

Il est important de sélectionner Enable PHP Cache.

Activer le cache dans PHP

Ensuite, sélectionner les extensions suivantes:

  • bcmath
  • bz2
  • curl
  • exif
  • ftp
  • gd
  • gettext
  • iconv
  • mailparse
  • mysqli
  • openssl
  • pdo_mysql
  • posix
  • soap
  • sockets
  • xmlrpc
  • zip

5. ÉTAPE 5: Modifier les valeurs PHP 7

Ouvrez l’onglet « Core » et recherchez les valeurs suivantes puis modifiez-les en conséquence :

memory_limit= 512M
upload_max_filesize= 128M (La taille maximale du fichier
qu'on peut télécharger)
post_max_size= 128M
opcache.enable= 1
opcache.enable_cli= 0
opcache.interned_strings_buffer= 64
opcache.max_accelerated_files= 32531
opcache.memory_consumption= 512
opcache.save_comments= 1
opcache.revalidate_freq= 240
Web station Synology configuration avancée de PHP

Maintenant, vous avez préparé un environnement où Nextcloud devrait fonctionner parfaitement. Les étapes suivantes sont les étapes d’installation.

6. ÉTAPE 6: Téléchargez les derniers fichiers Nextcloud

Téléchargez le dernier fichier zip ici : nextcloud.com/install

Placez le nextcloud.zip à la racine de votre dossier Web (/volume1/web/) et décompressez-le ici.

7. ÉTAPE 7: Fixer les autorisations

Configurez les autorisations de lecture/écriture (Read/Write) « SYSTEM » sur le dossier nextcloud. Après avoir cliqué sur «OK», n’oubliez pas de cocher l’option «Appliquer à ce dossier, sous-dossiers et fichiers». Suivez les instructions des images ci-dessous.

Propriétés dossier nexcloud
Cliquer sur propriétés du dossier d’installation
Cocher Lecture / Écriture
Cocher Lecture / Écriture

Après avoir cliqué sur «OK», n’oubliez pas de cocher l’option «Appliquer à ce dossier, sous-dossiers et fichiers» puis cliquez sur OK.

Appliquer à ce dossier, sous-dossiers et fichiers

Méthode alternative:

Pour les amateurs de lignes de commandes, ouvrez un éditeur de texte et collez le texte suivant.

#!/bin/bash<
chown -R http:http /volume1/web/nextcloud/
chown -R http:http /volume1/web/nextcloud/apps/
chown -R http:http /volume1/web/nextcloud/config/
chown -R http:http /volume1/web/nextcloud/themes/
chown -R http:http /PATH/TO/DATAFOLDER/
chown http:http /volume1/web/nextcloud/.htaccess
find /volume1/web/nextcloud/ -type f -print0 | xargs -0 chmod 777
find /volume1/web/nextcloud/ -type d -print0 | xargs -0 chmod 777
find /PATH/TO/DATAFOLDER/ -type d -print0 | xargs -0 chmod 777
chmod 777 /volume1/web/nextcloud/.htaccess
  1. Modifiez les chemins d’accès en fonction de votre environnement.
  2. Enregistrez votre script sous permissions.sh et téléchargez-le sur votre Synology Nas.
  3. Exécutez votre fichier d’autorisations
  4. Connectez-vous à votre serveur via SSH
  5. ssh admin@votreserveurdsm.com (L’adresse IP fonctionne bien aussi). Si ssh est désactivé, vous devez d’abord l’activer via le panneau de configuration dans « Terminal & SNMP », sélectionnez « Activer le service SSH »
  6. Allez dans le répertoire où vous avez enregistré votre fichier permissions.sh
  7. cd/chemin/vers/répertoire/
  8. Exécutez le fichier : sudo ./permissions.sh

Lorsque vous y êtes invité, saisissez votre mot de passe administrateur et appuyez sur entrée.

8. ÉTAPE 8: Configurer Nextcloud

Maintenant, ouvrez votre navigateur Web et entrez l’adresse de votre installation Nextcloud, c’est-à-dire : votrenomdsm.synology.me/nextcloud ou votredomaine.com

Si tout va bien, vous devriez vous retrouver sur la page d’installation de Nextcloud. Si votre page est vierge ou s’il y a une erreur, assurez-vous qu’Apache 2.4 et PHP 7.3 ou PHP 7.4 sont sélectionnés dans votre station Web/ serveur virtuel et non dans nginx.

Synology Nextcloud -  page d'installation

Erreurs possibles : MariaDB n’apparaît pas sur l’écran d’installation de Nextcloud

Si vous ne trouvez pas MariaDB lorsque vous êtes sur l’écran d’installation de Nextcloud, assurez-vous que MariaDB est installé et que vous avez changé la valeur de PHP 7.4 selon L’ETAPE 6 en 3307.

Si pour une raison quelconque, il refuse d’enregistrer 3307 et par défaut 3306 (qui est MariaDB 5), essayez aussi d’installer MariaDB 5. Cela pourrait le rendre visible pour Nextcloud. Vous devriez toujours choisir 127.0.0.1:3307 pour le serveur, pour le forcer à utiliser MariaDB 10.

Autrement, essayez d’installer le package MariaDB 5 sur votre Synology Nas.

9. ÉTAPE 9: Remplir le formulaire

Remplissez le « formulaire » en fonction de votre installation (voir photo ci-dessus).

  • Choisissez un nom d’utilisateur et un mot de passe pour votre premier utilisateur (qui sera un administrateur).
  • Entrez le nom d’utilisateur root et le mot de passe de votre MariaDB 10 que vous avez précédemment créé à l’étape 3.
  • Choisissez n’importe quel nom pour la base de données. Dans ma capture d’écran ci-dessus, j’ai choisi «nextcloud».
  • Au lieu de localhost, entrez localhost: /run/mysqld/mysqld10.sock

Cliquez sur Terminer la configuration et attendez environ 10 minutes avant que Nextcloud et toutes les applications ne soient installés.

Durée de l'installation de nextcloud
L’installation peut prendre environ 10 min

10. Étape 10: Finaliser l’installation

Après la fin de l’installation de base de nexcloud sur votre Synology DSN, il est temps de choisir les apps que vous voulez installer.

Installer les apps de votre choix
Installer les apps de votre choix
Installation réussie

Une fois les applications installées, accédez à http: // Synology-ip-address/nextcloud
Amusez vous maintenant avec votre Nextcloud!

Serveur virtuel ou configuration de base ?

Le package Synology « Web Station » peut créer des serveurs virtuels si vous voulez pointer un nom de domaine spécifique vers votre installation Nextcloud.

La plupart des gens peuvent juste utiliser leur adresse Synology « Quick Connect » et placer l’installation Nextcloud à la racine du dossier Web comme ceci : votrenomdsm.synology.me/Nextcloud

Dans mon cas, j’ai mon propre domaine, alors je voulais le diriger directement vers mon installation Nextcloud.

Suivez les instructions si vous possédez déjà un nom de domaine:

  • Ouvrez le package Web Station
  • Accédez au serveur virtuel et cliquez sur « Créer »
  • Entrez votre nom du serveur : votredomaine.com
  • Choisissez les ports 80/443
  • Pour la racine du document : cliquez sur Parcourir et sélectionnez le dossier dans lequel vous voulez installer Nextcloud. Si vous choisissez /web/nextcloud, vous pourrez accéder à votre installation Nextcloud à la fois via votre nom de serveur virtuel.
  • Choisissez Apache 2.4 comme serveur HTTP Back-end.
  • Choisissez PHP 7.3 (ou 7.4) pour PHP (ancienne capture d’écran : php 7.2)
  • Connectez-vous à GoDaddy et modifiez votre enregistrement DNS A et pointez-le vers votre IP WAN.
Installation Nextcloud : créer un hôte virtuel
Hôte virtuel Synology - Nextcloud

Cliquez sur OK et votre serveur virtuel est configuré. Les étapes suivantes sont les mêmes pour les deux configurations (serveur virtuel ou pas de serveur virtuel).

La seule chose à garder à l’esprit est le dossier d’installation que vous avez choisi.

Transfert de port sur un routeur

Recherchez la redirection de port sur vos propres paramètres de routeur. Chaque routeur possède sa propre interface graphique.

N’oubliez pas d’ouvrir les ports suivants dans les paramètres du routeur « Port Forwarding » (voir ci-dessous). Après l’avoir fait, enregistrez les paramètres. Le port 80 permettra aux visiteurs de visiter votre site. Et le port 443 permettra aux visiteurs de visiter le site via le protocole SSL.

Suivez les instructions dans l’image ci-dessous.

Port 80 sur TCP

Port 80 sur UDP

Port 443 sur TCP

Port 443 sur UDP

Installation Nextcloud : transfert de ports

Étapes à considérer après l’installation de Nextcloud :

HTTPS avec Let’s Encrypt

Une bonne pratique serait d’utiliser https (SSL) sur n’importe quel site Web, sauf si l’accès à votre site Web se fait uniquement sur un réseau local. Synology a intégré Let’s Encrypt qui prend en charge d’excellents certificats SSL gratuits.

Créer un certificat Let’s Encrypt

Allez dans Panneau de configuration/Sécurité, Certificat et cliquez sur « ajouter ».

Pour le nom de domaine, vous pouvez utiliser votre nom Synology Quick Access ou vous pouvez utiliser votre propre domaine. Assurez-vous simplement que votre domaine pointe vers votre station de disque.

A moins que vous utilisez des sous-domaines, vous devez juste laisser le « Autre nom du sujet: » vide.

Forcer HTTPS via .htaccess

Accédez à votre dossier d’installation Nextcloud et modifiez config.php dans le dossier config. Recherchez la valeur overwrite.cli.url et remplacez http par https :

‘overwrite.cli.url’ => ‘https://votredomaine.com’

Une solution NextCloud sur Synology Clé en main

Nextcloud avec Infomaniak

SI vous désirez avoir une solution prêt à porter, Considérez l’hébergeur Infomaniak.

Infomaniak offre des plans d’hébergement Synology trés évolutifs avec DSM (Disk Station Manager). De plus, le transfert de données mensuel est illimité. Infomaniak Synology

Vous pouvez avoir un Synology RS217 our seulement 41.80 Euros/mois

Aina Strauss
Les derniers articles par Aina Strauss (tout voir)

À lire aussi

Comment débuter avec la gestion de version Git ?

Mis à jour le: 10 octobre 2020 Découvrez comment Git gère les versions et comment …

Share via
Copy link
Powered by Social Snap