jeudi , 21 mars 2019
Home » Services Hébergement Cloud » Temps de déplacement d’une charge de travail vers le cloud

Temps de déplacement d’une charge de travail vers le cloud

Déplacer une charge de travail vers le cloud

Voici un moyen rapide pour déterminer le temps nécessaire afin de déplacer les charges de travail sans les modifier en utilisant la méthode « lift and shift » ou avec une partie refactorisée vers le cloud public.

Combien de temps faudra-t-il pour transférer un certain nombre d’applications vers le cloud ?

Bien sûr, la réponse standard est « Cela dépend ». Mais il y a des règles empiriques à appliquer pour connaître généralement la quantité de travail à faire pour réaliser une migration. Ces règles concernent les points de fonction et d’objet, la complexité, le couplage de données et l’utilisation de fonctionnalités natives du cloud.

Beaucoup d’entreprises cherchent à déplacer des applications sans avoir à les modifier, c’est donc la méthode « lift and shift ». Cela signifie qu’on ne peut pas profiter de l’avantage des fonctionnalités natives du cloud telles que la gestion d’identité, la gestion d’actifs ou la gouvernance, mais on est prêt à sacrifier la native du cloud pour la vitesse. Ce n’est pas toujours le meilleur, oui mais dans cette direction, il faudra deux ou trois jours avec deux ou trois développeurs et administrateurs de site web pour transmettre le code et les données. Pour 100 charges de travail : multipliez ce temps par 100, soustrayez le temps d’amélioration que vous passez à apprendre, et vous obtiendrez 100 charges de travail transférées dans le cloud public après 200 jours environ.

Cependant, si avec une refactorisation ou reconstruction de l’application pour être native du cloud, les paramètres sont différents. Dans ce cas, il faut tenir compte de la quantité de demandes susceptible d’être refactorisée (en pourcentage), ainsi que de la complexité de cette opération.

Calcul de temps de transfert des applications vers le cloud

http://myvmworld.fr/wp-content/uploads/2015/11/178091651.jpg

En règle générale, plus le pourcentage d’applications à refactoriser est élevé, plus le temps de transfert est long. Toutefois, on peut estimer que le temps de transfert d’une application dont 10 % sont à refactoriser sera une semaine, alors si c’est 30 % de l’application sont à refactoriser pour être native du cloud, le transfert dans le cloud public va prendre trois semaines. En effet, pour déplacer 100 applications avec un pourcentage de refactorisation élevé, cela sera fait dans 300 semaines.

Bien sûr, avec plus de ressources, on peut déplacer plusieurs charges de travail en même temps, et ce pour réduire le temps de transfert jusqu’à 100 jours ou 200 semaines selon le cas. Mais cela nécessite plus d’argents et présente beaucoup de risques.

Aussi, c’est important de se rendre compte que des bonnes choses peuvent bien apparaître telles que la conception de l’application, le couplage de la base de données, le type de la base de données, … ainsi la liste continue.

À lire aussi

13 APIs que chaque développeur doit connaître

De l’IA à l’AR en passant par la transportation et la téléphonie, ces APIs Web …