lundi , 10 décembre 2018
Home » Articles » DevOps dicte une nouvelle approche au développement du cloud

DevOps dicte une nouvelle approche au développement du cloud

C’est un fait : DevOps et le cloud sont étroitement liés. La grande majorité des projets de développement du cloud utilisent DevOps, et la liste ne cessera pas d’augmenter. Les avantages de l’utilisation de DevOps avec les projets cloud sont également de mieux en mieux définis. Ces avantages incluent le développement rapide des applications afin de répondre plus rapidement aux besoins des unités opérationnelles, les demandes des utilisateurs qui se replient rapidement dans le logiciel et les coûts de développement, de test, de déploiement et des opérations.

Cet article explique comment le développement du cloud évolue-t-il ? Pourquoi évolue-t-il ? Et, surtout, comment pouvez-vous, en tant qu’ingénieur logiciel, vous adapter au changement ? Nous allons voir comment DevOps change-t-il le jeu pour le développement dans son ensemble ou dans le développement du cloud en particulier ?

Comment le jeu va-t-il changer ?

À la base, DevOps est l’automatisation de la méthodologie agile. Son but est de permettre aux développeurs de répondre aux besoins de l’entreprise en temps quasi-réel. En d’autres termes, DevOps devrait supprimer une grande partie de la latence qui existe depuis des années autour du développement de logiciels.

Les liens de DevOps avec le cloud computing sont faciles à définir :

  • La nature centralisée du cloud computing fournit à DevOps une automatisation avec une plate-forme standard et centralisée pour les tests, le déploiement et la production. Dans le passé, la nature distribuée de certains systèmes d’entreprise ne cadrait pas bien avec le déploiement de logiciels centralisé. L’utilisation d’une plate-forme cloud résout de nombreux problèmes avec une complexité distribuée.
  • L’automatisation DevOps est devenue centrée sur le cloud. La plupart des fournisseurs de cloud computing public et privé prennent systématiquement en charge DevOps sur leur plate-forme, y compris l’intégration continue et les outils de développement continu. Cette intégration étroite réduit les coûts associés à la technologie d’automatisation DevOps sur le site et fournit une gouvernance et un contrôle centralisés pour un processus DevOps fiable. De nombreux développeurs qui entrent dans le processus constatent que la gouvernance leur évite les problèmes, et il est plus facile de contrôler cela de manière centralisée via le cloud que de tenter de garder les départements sous contrôle.
  • Les DevOps basés sur le cloud réduisent le besoin de prendre en compte les ressources mises à profit. Les clouds tirent parti de la comptabilité basée sur l’utilisation, qui suit l’utilisation des ressources par application, développeur, utilisateur, données, etc. Les systèmes traditionnels n’offrent généralement pas ce service. Lorsque vous utilisez des ressources cloud, il est beaucoup plus facile de suivre les coûts des ressources de développement et d’effectuer les ajustements nécessaires.

Le plus intéressant est que le cloud ne conduit pas vraiment DevOps ; au contraire, DevOps stimule l’intérêt et la croissance du cloud. Dans le rapport 2015 State of the Cloud de RightScale, ils ont constaté que « l’adoption globale de DevOps s’élève à 66%, les entreprises atteignent 71% ». Leur conclusion est que DevOps remue le leader du cloud computing et non l’inverse.

Pourquoi DevOps dirige les équipes vers le cloud ?

Qu’est-ce qui pousse l’utilisation de DevOps en tant que première technologie habilitante pour accéder au cloud ? C’est la nécessité de simplifier et d’accélérer un processus de développement qui a étouffé la croissance de nombreuses entreprises. Les histoires abondent au sujet des titans de l’industrie qui sont incapables d’acheter des compagnies ou des chefs de vente qui sont à leur tour, incapables de lancer des produits, tout cela parce que la technologie de l’information ne peut pas suivre le retard dans le développement de l’application.

Alors que les chefs d’entreprise cherchent à réparer leurs processus de développement des applications en passant par la cascade à DevOps, ils comprennent aussi que l’utilisation seule du DevOps ne les sauvera pas. La latence dans les achats de matériel et de logiciels ralentit le processus du développement, même s’il est agile. Les développeurs finissent par attendre que des ressources en capital soient mises en place avant le déploiement des applications.

Ainsi, DevOps n’aura pas beaucoup de valeur sans le cloud, et le cloud n’aura pas beaucoup de valeur sans DevOps. Ce seul fait est compris dans les entreprises qui pensaient autrefois pouvoir passer à l’une ou à l’autre, et qu’aucune dépendance n’existait.  On peut constater qu’il existe bel et bien des dépendances entre DevOps et le cloud.

Approche du développement des applications basées sur le cloud

Lors du développement des applications dans le cloud, le changement doit commencer au niveau de l’ingénierie logicielle et non au niveau de C-level. Les avantages de la création des applications cloud à l’aide des outils DevOps modernes doivent être compris par tous ceux qui guideront le processus. Ceux qui ne sont pas à bord vont probablement faire obstacle au progrès et ils ne répondront pas correctement aux problèmes inévitables qui se poseront. (On peut appeler ce processus   » correction continue « .)

Alors que les établissements de développement de l’entreprise sont prompts à choisir rapidement une plateforme cloud, souvent avant d’établir un processus DevOps et une organisation DevOps, la réalité est que DevOps et les solutions du cloud public et privé devraient évoluer en même temps. On doit automatiser nos processus agiles en utilisant des outils d’automatisation DevOps que ce soient cloud ou non-cloud. En même temps, on doit examiner comment étendre ces processus DevOps et l’automatisation dans les cloud publics et / ou privés.

C’est plus facile à dire qu’à faire, compte tenu de la nouveauté des outils DevOps et des services cloud de DevOps. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez faire dans un ordre sériel, étant donné les dépendances profondes que l’on avait mentionnées plus tôt. Le processus qui semble le mieux fonctionné comprend les étapes suivantes :

  • Définir vos exigences en matière de développement. Jetez un coup d’œil à ce que vous faites maintenant et à ce que vous devez faire à l’avenir.Définir l’analyse de rentabilisation. Vous devrez demander de l’argent à une personne, d’où la nécessité de définir le retour sur investissement (RSI).
  • Définir les processus DevOps initiaux. Gardez à l’esprit que ces processus changeront continuellement au fur et à mesure que nous les améliorerons à la suite d’une révision, d’un essai et de nombreuses erreurs.
  • Définir la solution initiale DevOps et les liens vers la plate-forme ou les plates-formes cloud. Vous ne pouvez pas simplement définir les outils DevOps sans comprendre la plate-forme ou les plates-formes cibles. Il doit y avoir une synergie avec les processus DevOps, l’automatisation, la culture et la plate-forme cible. Vous devez déterminer le « quoi  » et le « comment « . C’est là que la plupart des entreprises trébuchent en raison de la complexité de tous les nouveaux éléments en mouvement. Ils ratent la cible, en termes d’opportunités perdues au sein des nouvelles plateformes cloud qui restent inexploitées pour une raison ou une autre.
  • Considérez votre personnel. Vous avez besoin que tout le monde soit impliqué dans DevOps et que DevOps gère le développement du cloud. Cela semble être un problème dans de nombreuses entreprises, tout simplement parce que DevOps et le cloud sont tous deux nouveaux. Adopter les deux nouvelles voies en même temps semble faire perdre la tête des développeurs traditionnels qui veulent apprendre, mais qui ont besoin de beaucoup de conseils. Dans ce cas, la formation ne vous sauvera pas non plus. C’est le leadership qui doit venir des développeurs, et il ne devrait y avoir aucune question sur les nouveaux processus, outils, plates-formes et pratiques au jour le jour.
  • Définir CloudOps – comment les applications fonctionneront-elles dans le cloud ? La plupart des développeurs ne veulent rien avoir à faire avec les opérations. Dans ce nouveau modèle, cela ne peut pas être le cas. L’ancien modèle consistait à lancer le code sur un mur tout en espérant que le meilleur est terminé. DevOps et le cloud devraient donner aux développeurs une nouvelle visibilité sur le fonctionnement de leurs applications. Cette rétroaction peut être utilisée pour améliorer l’application basée sur le cloud.

DevOps ouvrira la voie

Alors que DevOps et le cloud continuent de prouver leur valeur collective pour les entreprises, de plus en plus de CTO (directeur technique) et de responsable technologiques travailleront pour éliminer les obstacles techniques et bureaucratiques qui entravent la croissance et les opportunités pour les entreprises. Cependant, ces mêmes entreprises doivent aller beaucoup plus loin avec la plus grande valeur de DevOps, qui inclut un développement continu et agile. Ce concept est moins bien compris et il est même redouté par de nombreuses personnes travaillant dans l’informatique de l’entreprise, qui le considèrent comme un moyen de réduire la productivité et la qualité des applications. Mais lorsque vous ajoutez le cloud à l’équation DevOps, vous voyez que les entreprises n’ont plus le choix.

Si le cloud computing doit devenir efficace pour les entreprises, c’est DevOps qui doit nous y emmener. La valeur et la fonction de DevOps, ainsi que la valeur et la fonction du cloud computing, sont totalement synergiques. Vous n’obtiendrez pas la valeur de l’un sans faire les deux. Du côté des opérations, de nombreuses entreprises manquent d’organisation et d’outils pour faire fonctionner DevOps. Diverses nouvelles approches et leurs technologies connexes ne sont pas bien comprises, et les approches traditionnelles continuent d’être des ports sûrs qui offrent peu de valeur à l’entreprise. Les changements décrits ici représentent un chemin intéressant pour ces entreprises.

La nature stratégique de DevOps et du cloud est différente des autres approches de développement et des changements de plate-forme qui ont eu lieu ces dernières années. Ils peuvent être considérés comme invincibles dans le monde numérique.

Le plus grand obstacle pour faire le saut est le nombre de changements qui doivent se produire en même temps. DevOps doit être compris et mis en œuvre. Le cloud doit être adopté autour de DevOps, et de nombreuses décisions concernant les outils DevOps et les plates-formes cloud doivent donc être prises ensemble.

Dépasser les changements

En même temps, la culture d’entreprise et des développeurs doit évoluer autour de la notion de DevOps et le moyen nécessaire pour faire avancer le développement du cloud. Enfin, le département informatique dans l’entreprise doit dépenser tous les budgets nécessaires pour passer à travers ces changements. Et ils doivent dépenser de l’argent sans objectif immédiat autour du RSI, ce qui, bien sûr, conduit les dirigeants de l’entreprise et les actionnaires principaux.

Cependant, l’alternative – ne rien faire – signifie un certain échec. D’autres sont susceptibles de vous surpasser, en termes de temps de mise sur le marché avec des solutions et des services d’application. Lorsque vous pouvez augmenter l’amélioration de vos applications et de vos processus en temps quasi-réel et le faire dans un environnement flexible et efficace, le marché vous récompensera pour cet effort. Si vous n’avez pas encore entamé le processus, il est temps de commencer.

À lire aussi

iCloud a expliqué : Les points à considérer avant d’adopter le cloud

Apple a déployé son service iCloud, très prisé, et promet de réduire à néant la …