dimanche , 22 octobre 2017
Home » Articles » Cloud public: 127 milliards en 2018

Cloud public: 127 milliards en 2018

La révolution informatique est bien présente. L’évolution dans le monde de l’informatique est bien ancrée dans les foyers toujours plus exigeants, demandant toujours plus de progrès. Aujourd’hui, le phénomène à la mode est le cloud computing et plus précisément le cloud public. Mais pourquoi tant d’engouement ?

Cloud public : le nouveau phénomène en vogue

Depuis quelques années, le cloud computing et, par extension, le cloud public connaît un succès fulgurant. L’engouement autour de cette infrastructure est surtout dû à ses avantages en termes de performance, de capacité de montée en charge voire même de sécurité par rapport à un centre de données classique.

En d’autres termes, le cloud public intéresse de plus en plus de personnes et il est clair que l’avenir ne se fera pas sans cette infrastructure performante. D’ailleurs, le cabinet d’analystes, IDC, semble aller également dans ce sens.

Cloud public : une croissance impressionnante

D’après les études réalisées par le cabinet d’analystes, IDC, la taille du marché des services de cloud public devrait considérablement augmenter. En effet, toujours d’après ces analystes, les dépenses liées aux services de cloud public devraient atteindre 56,6 milliards de dollars cette année, en 2014. D’ici quatre ans, le marché devrait doubler grâce à une croissance annuelle de plus de 22 %  jusqu’à atteindre 127 milliards de dollars (source). Autrement dit plus, les dépenses liées au cloud public représentent près de la moitié des dépenses consacrées, au niveau mondial, aux logiciels, aux serveurs et au stockage.

Par ailleurs, le cabinet IDC estime que le marché des services cloud entre dans une ère d’innovation mais aussi de concurrence comme nous l’explique Frank Gens, vice-président senior et analyste en chef chez IDC :

« Les services cloud entrent dans une phase d’innovation qui va engendrer une explosion de nouvelles solutions et de création de valeur. La plupart des solutions construites dans le cloud vont devenir plus stratégiques que l’informatique traditionnelle ne l’a jamais été. Du côté des offreurs de services, nous prévoyons dans le même temps un jeu de concurrence et un mouvement de consolidation sans précédent dans les années qui viennent. »

Le PaaS en forte croissance

Toujours d’après les analystes de chez IDC, les applications SaaS (Software as a Service) représenteront, en 2014, pas moins de 70 % du marché du cloud. Ce chiffre élevé est dû à une très forte demande des utilisateurs finaux en entreprise. À côté de cela, les services d’infrastructure IaaS (Infrastructure as a Service) devraient augmenter de 31 % en 2014 suite aux besoins en stockage cloud. En revanche, la croissante qui devrait être la plus rapide concerne les services de plateforme PaaS (Plateform as a Service) tout simplement grâce à l’adoption du cloud par les développeurs.

Conclusion

Les prédictions des analystes de chez IDC démontrent que l’avenir se tourne de plus en plus vers le cloud computing car les attentes et les besoins des gens vont dans ce sens. Tout le monde recherche l’évolution et l’innovation et le cloud computing semble être une très bonne solution allant dans ce sens.

Check Also

Le cloud n’est pas une panacée !

Il n’est ni possible ni raisonnable de déplacer votre entreprise toute entière en utilisant les …